EPREUVE de BIOLOGIE 2007

Publié le par Classe préparatoire du Legta de Valence

Durée : 3 heures

 

Rappels :

 

L’usage d’une calculatrice est interdit pour cette épreuve.

Si, au cours de l’épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d’énoncé, il le signale sur sa copie et poursuit sa composition en expliquant les raisons des initiatives qu’il a été amené à prendre.

L’épreuve a pour objectif non seulement de vérifier les connaissances des candidats en biologie, mais aussi d’apprécier leurs capacités à les exposer.

L’évaluation se fera sur les critères suivants :

·  l’exactitude scientifique des connaissances exposées au niveau requis.

·  la capacité du candidat à dégager et ordonner les idées essentielles, à les présenter de manière

argumentée et cohérente, à illustrer son exposé de façon pertinente.

·  la structuration de l’exposé et la qualité de l’expression.

 

 

1ère partie (13 points)

 

La feuille : interface déterminante pour la nutrition carbonée de la plante.

La nutrition carbonée sera traitée aux différentes échelles (organe, tissus, cellules, molécules) depuis

l’approvisionnement en matières premières jusqu’à la répartition des assimilats.

Des schémas fonctionnels sont attendus à toutes les étapes.

 

2ème partie (7 points)

 

A – ACTIVITÉ DE L’URÉASE.

On étudie l’activité enzymatique de l’uréase seule sur son substrat l’urée, puis en présence de

thiourée ou de sels de cobalt ; on obtient les résultats suivants :

Concentration en urée en

10-3 mol.dm-3

Vitesse initiale en μmol d’urée.s-1

 

Urée + uréase

Urée + uréase +

thiourée

Urée + uréase + sels

de cobalt

25

4

3,1

2,44

12,5

3,28

2,25

1,98

8,33

2,73

1,73

1,66

6,25

2,35

1,43

1,43

 

 

1. Déterminer les paramètres cinétiques Km et Vmax à l’aide de la représentation en double inverse

(faire figurer les 3 situations sur le même graphique, à construire sur le papier millimétrique fourni

en utilisant les valeurs du tableau ci-dessous).

 

Concentration en urée en

10-3 mol.dm-3

Vitesse initiale en μmol d’urée.s-1

 

Urée + uréase

Urée + uréase +

thiourée

Urée + uréase + sels

de cobalt

0,04

0,25

0,32

0,41

0,08

0,3

0,44

0,5

0,12

0,37

0,58

0,6

0,16

0,43

0,7

0,7

 

2. Préciser le rôle respectif de la thiourée et des sels de cobalt sur la cinétique de l’uréase.

Argumenter votre réponse à l’aide de représentations schématiques.

 

B – LE GLUCAGON.

Expérimentalement, on injecte sur des animaux du glucagon pendant 4 heures à raison de 2,5μg.min-1

et on mesure la glycémie ainsi que la concentration du foie en glycogène et en phosphorylase active.

Les résultats sont résumés par des graphes présentés dans le document 1.

1. Analyser ces graphes et en déduire l’action du glucagon.

On sait par ailleurs que le glucagon est une hormone protéique qui se fixe sur un récepteur spécifique

intégré à la membrane plasmique de la cellule hépatique.

2. Faire un schéma explicatif montrant le mode d’action de cette hormone.

-

DOCUMENT 1

  

 

 

Publié dans Sujets de concours

Commenter cet article